Sauna à infra-rouge longs

Les infra-rouges versus ultra-violets

Effets sur le corps en quelques mots…

Le soleil réfléchit deux sortes de rayons : infra-rouges et ultra-violets. Ils ont chacun des propriétés différentes. L'infra-rouge est un rayonnment naturel responsable de la chaleur alors que l'ultra-violet, hautement énergétique, peut avoir des conséquences nocives sur le corps.

Les Infra-Rouges Longs (IRL)

La chaleur émise par les infra-rouges du sauna sont peu pénétrants, et proches de la chaleur émise naturellement par tout corps vivant. L’être humain, par sa température corporelle à 37°, est une source de lumière infrarouge.

Ainsi la chaleur émise par cette gamme d’infrarouges est la plus naturelle et la plus saine pour le corps. La chaleur soulève doucement la température centrale du corps et amène progressivement une sudation intense qui permet une désintoxication naturelle. Ce grand nettoyage a lieu au niveau de la peau, le plus grand organe épurateur du corps, mais aussi au niveau cellulaire, où le corps ressent la même circulation. Une chaleur et une énergie ressenties généralement lors d’un exercice physique intense, comme une course à pied de 25 km. A ce niveau d’effort, la sudation est extrême et atteint les couches tissulaires graisseuses, là où se fixent les toxines, les toxiques et les métaux lourds.

Les ultra-violets (UV)

Les UV sont nocifs. Seuls les UVA, à dose modérée sont les moins nocifs et possèdent des effets bénéfiques pour la santé. Une exposition modérée au soleil permet de synthétiser la vitamine D, ils sont responsables de l’effet bronzage et ils peuvent améliorer des problématiques cutanées sèches (exposition contrôlée). Par contre une exposition exagérée est délétère, surtout à certaines heures de la journée avec des UV B agressifs. Dans ces situations les UV expriment toutes leur nocivité : effet brûlant (coup de soleil), effet mutagène (risque de cancer), effet desséchant (vieillissement de la peau).

Un sauna haut de gamme régénérant et détoxifiant

Histoire…

Depuis des millénaires déjà, la chaleur est utilisée pour soulager diverses maladies. Au Japon ou dans le Sahara, les populations locales avaient pour habitude de faire des cures de détoxification, en prenant des bains de sable chaud. S’enterrer dans le sable provoquait une sudation extrême facilitant l’élimination des toxines, favorisant la détente avec une influence positive sur diverses troubles de santé. Cela était dû à l’alliance de différents composants : d’une part la chaleur diffusée par la terre et le soleil, d’autre part les propriétés minérales du sable qui facilitaient la conduction des infrarouges vers le centre du corps.

C’est ce phénomène naturel qui a inspiré le Docteur Tadashi Ishikawa en 1965 pour inventer le premier système thermique à infra-rouges composé de céramique et de zirconium. Il était utilisé uniquement en milieu médical et servait principalement à favoriser le processus de cicatrisation. Puis la technique s’est améliorée jusqu’en en 1981 pour offrir au public les premières cabines infra-rouges lointains.

Versus sauna finlandais

Le sauna finlandais chauffe l’air et ensuite l’air réchauffe la personne. La température de la cabine s’élève à plus ou moins 80°, une chaleur qui crée un environnement stressant et qui n’est pas tolérée par tout le monde. Ses effets positifs résident dans l’alternance chaud-froid : une courte exposition à la chaleur suivie d’une douche froide puis d’un temps de repos. Un cycle à renouveler trois fois à cinq fois par séance. Cette alternance a pour effet de stimuler la peau, le système cardio-respiratoire et les fonctions rénales.

Sauna à infra-rouges

Les infra-rouges longs ne réchauffent pas l’air mais les corps qu'ils rencontrent, la chaleur pénètre alors en profondeur. De plus la température ambiante se situe entre 30° et 35°, c’est ce qu’on appelle la « Zone Thermo-Neutre ». Dans cette zone le corps n’a pas besoin de dépenser d’énergie pour se réchauffer, c’est la raison pour laquelle le système cardio-vasculaire n’est pas sollicité outre mesure, une détente progressive peut alors s’installer. Ce système convient à tout le monde.

La transpiration devient très intense, beaucoup plus que dans un sauna finlandais d’une part parce-que le temps d’exposition est plus long (environ 40 à 50 minutes), d’autre part la chaleur est plus pénétrante. Elle active les glandes sébacées, la couche profonde et lipidique de la peau, là où les toxiques et les métaux lourds se logent.

La cabine

Le sauna que je mets à votre disposition utilise la céramique et le sable de lave. Cette technologie imite les effets naturels du bain de sable en apportant la quantité et la qualité d’ infrarouges, favorables à la détente et à une sudation intense.

La cabine en bois d’aulne est équipée d’un siège en bois avec un dossier incliné, s’adaptant à votre colonne vertébrale. C’est dans le dossier que se trouve le dispositif infrarouge qui diffuse la chaleur au niveau de votre colonne vertébrale, pour réchauffer progressivement l’ensemble du corps. Différents programmes sont proposés en fonction des problématiques de santé avec des temps d’exposition variant de 40 à 60 minutes.

Température ambiante confortable
En plus du réflecteur dorsal, deux autres réflecteurs infra-rouges sont disposés de part et d’autres de la cabine pour maintenir une température intérieure entre 30° et 35°.

La couleur associée à la chaleur
Les couleurs agissent sur nos organismes et influencent notre état d’esprit. Ensemble, nous choisirons la couleur qui vous convient et qui diffusera sa lumière en douceur durant votre séance de sauna.

Les bienfaits

La chaleur détend la musculature et apaise les douleurs. L’efficacité de la chaleur infrarouge renforce et accélère formidablement une stratégie naturopathique. Elle améliore de nombreux paramètres :

Les séances

Une séance

25€

Forfaits

Plusieurs séances, en fonction des problématiques de santé.

Programme santé

Un forfait de 10 séances est inclu dans un programme de santé.

Contact