CORONAVIRUS ET BOL D’AIR JACQUIER®

Le Bol d’Air Jacquier®, qu’est-ce que c’est ?

Du nom de l’inventeur René Jacquier, en 1950, c’est un dispositif qui favorise l’oxygénation cellulaire en inhalant un extrait huileux de pin des Landes .

La démarche

René Jacquier était un biochimiste reconnu, décédé en 2010 à l’âge de 99 ans. Il était passionné par la recherche de molécules naturelles qui contribuent au maintien de la santé. S’intéressant à l’oxygène et l’importance de sa biodisponibilité dans le corps, il a découvert l’huile essentielle de térébentine (issu du pin) et son implication majeure dans l’oxygénation de nos cellules. Dans des conditions données, de température, de pression, etc…les molécules volatiles qui se dégagent de cette huile de pin ont la capacité de capter et redonner 168 fois leur poids en oxygène. Ainsi il invente le Bol d’Air, un dispositif qui recrée les conditions naturelles d’une forêt de pin des Landes (soleil, vent…) : les molécules volatiles qui s’en dégagent (alpha-pinènes), quand elles sont inhalées ont la capacité de se lier à l’hémoglobine du sang et de se transformer en molécules porteuses d’oxygène. L’oxygène est alors facilement transporté et assimilé par les milliards de cellules.

VERSUS OXYGENATEUR MEDICAL

L’oxygènateur médical apporte rapidement une grande quantité d’oxygène dans les poumons. Dès l’arrêt de l’utilisation, le taux redescend.

PAS D’APPORT D’OXYGENE MAIS BIODISPONIBILITE FAVORISEE

Avec le Bol d’Air Jacquier®, le principe est de ne pas apporter d’oxygène, l’air respiré est suffisant, mais de favoriser la pénétration de l’oxygène dans tous les tissus. L’arbre respiratoire n’est donc pas le seul concerné, l’organisme entier en bénéficie. Les alpha-pinènes activés captent et distribuent l’oxygène, dont le taux augmente progressivement et se maintient. Il n’y a aucun risque d’apport en excès.

Ce principe va donc équilibrer l’oxygène présent dans nos cellules. Celles-ci en sont souvent carencées, les modes de vie, la pollution, le stress et les maladies en sont les premières causes ; on parle d’hypoxie. Les sportifs de haut niveau présentent quant à eux souvent de l’hyperoxie. Donc en carence ou en excès, les molécules volatiles de pin inhalées à la sortie du Bol d’Air Jacquier® vont venir réguler l’oxygène présent dans chaque cellule. L’organisme est fortifié, les sportifs récupèrent plus facilement.

POUR QUI ?

L’oxygène est indispensable à la vie, c’est le premier élément qui apporte l’énergie nécessaire au fonctionnement de tous les organes, les muscles, le cerveau.

Les études de René Jacquier démontent qu’il y a hypoxie (c’est à dire manque d’oxygène dans les cellules) dès lors qu’il y a une maladie chronique diagnostiquée médicalement ou une dysfonction récurente : sommeil, fatigue, maux (de ventre, de tête, musculo-articulaires,…), stress, …

L’exposition à la pollution n’épargne personne, à différents degrés suivant nos modes et lieux de vie, et diminue l’assimilation de l’oxygène par nos cellules.

Sans oublier l’avancée en âge qui engendre un ralentissement général des fonctions physiologiques. L’hypoxie entrainant une forte augmentation des radicaux libres accélère le vieillissement et affaiblit le système immunitaire.

L’hyperoxie des sportifs de haut niveau peut également exposer à l’attaque radicalaire, à l’inflammation et à une fragilisation immunitaire.

René Jacquier a donc démontré qu’une bonne régulation de l’oxygène cellulaire favorise un bon fonctionnement du système immunitaire, entre autres.

LE BOL D’AIR JACQUIER® AUJOURD’HUI

En ces temps à risques épidémiques élevés, on comprend mieux pourquoi une bonne oxygénation contribue au bon fonctionnement de notre système immunitaire. Malgré les consignes sanitaires (distanciation physique, masque et gel hydroalcoolique), il est indispensable de s’oxygéner. Trouver des solutions pour aérer son intérieur, s’aérer sur son balcon, marcher, courir, jardiner si celà vous est possible… Bouger, s’étirer, se muscler, faire un minimum d’exercice physique (les offres sur les réseaux internet sont diverses et ne manquent pas) apporte une oxygénation tissulaire indispensable.

S’oxygéner, c’est aussi mieux éliminer les toxines et donc diminuer l’exposition à l’hypoxie. Le CO2 inspiré dans les masques est une toxine.

Prévention

Si vos conditions d’oxygénation sont insuffisantes, si vous souhaitez améliorer votre oxygénation cellulaire, pensez au Bol d’Air Jacquier®.
Vous agirez ainsi de façon préventive.

Accompagnement

Pendant la maladie, des séances d’inhalation soutiendront votre traitement médical. Et après la maladie, elles vous accompagneront dans votre convalescence pour lutter contre la fatigue et retrouver votre belle énergie.


Ré-ouverture du cabinet

Je vous reçois de nouveau à mon cabinet à partir du mardi 12 mai.

Les conditions d’hygiène seront respectées.

Je dispenserai uniquement : les consultations de naturopathie et les séances de réflexologie plantaire

Vous n’attendrez pas en salle d’attente.

Vous porterez votre masque, moi également.

Vous n’aurez pas à toucher les poignées de portes.

Je diffuserai des huiles essentielles désinfectantes dans la pièce.

Vous vous laverez les mains en arrivant, moi également.

La distance de 1m sera respectée pendant la consultation de naturopathie .

Mes chaises, débarrassées de leurs coussins, seront désinfectées après chaque clients.

Pour une séance de réflexologie plantaire, apportez votre drap de bain et une petite serviette à poser au sol.

Vous prendrez un bain de pieds chaud décontractant aux huiles essentielles anti-infectieuses et anti-virales en début de soin.

Je vous masserai ensuite les pieds avec une onction aromatique, contenant en autres les mêmes huiles que pour le bain.

Si vous souhaitez de plus amples informations, écrivez-moi à contact@unairdesante.fr ou téléphonez-moi au 068156232