JUS FRAIS

Consommer des jus frais de fruits et de légumes crus a trois intérêts en naturopathie :


Offrez-vous chaque jour un verre de vitalité 100%
  • quantitatif : 3 à 5 fois plus de fruits et de légumes que dans une assiette de crudités. Seulement dans un verre !
  • qualitatif : vous récupérez l’intégralité de leurs nutriments ; vitamines, minéraux et enzymes. Car à la cuisson, ces nutriments sont en grande partie détruits sauf si vous choisissez la cuisson courte à basse température. Et vous n’avez pas les fibres à digérer.
  • Plus de variétés. Auriez-vous l’idée de consommer ces légumes crus : panais, céleri rave, épinards, fenouil… ? Ils regorgent de propriétés nutritionnelles et sont également très alcalinisants .

PROPORTIONS

Je conseille 1/3 fruits et 2/3 légumes. Ainsi la charge acide de certains fruits et les sucres sont diminués.

BIENFAITS

Digestion rapide, exclusion des fibres : intérêts pour les personnes ayant un intestin fragile et, en hiver où le cru réclame plus d’énergie pour digérer. Bien sûr il est préférable de les choisir de qualité et biologique.

CHOIX DE L’APPAREIL

La centrifugeuse est un appareil courant. L’idéal est l’extracteur de jus qui broie doucement les végétaux, sans les chauffer et qui produit une extraction maximale.  Son prix est cependant plus élevé que la centrifugeuse. Une idée cadeau peut-être !…

QUELQUES RECETTES, de Valérie Cupillard

Printemps

Détox : 3 carottes, 4 feuilles d’épinard, 3 rondelles de radis noir, 1 morceau de céleri branche, quelques gouttes de citron

Fenouil chlorophylle : 4 carottes, 1 bulbe de fenouil, 1 cuil à soupe d’herbe d’orge

Indien : 4 carottes, 4 feuilles d’épinard, 1 noisette de curcuma frais, jus de coco

Eté

2 carottes, même volume en céleri branche, citron

1 concombre, 2 rondelles de courgette, hydrolat bio de menthe

4 tomates, 2 carottes, 2 branches de persil, curcuma en poudre, huile de sésame

Automne

Même volume de pommes et de fenouil

2 pommes, 2 carottes, 1 petite betterave crue, 1 noisette de gingembre

Hiver

tonique rouge à la spiruline : 3 carottes, 2 feuilles de chou rouge, 1 petite betterave crue, 1 cuillère à café de spiruline en poudre, 1 cuillère à soupe d’huile de noix

2 carottes, 2 pommes, hydrolat de cannelle (1 cuillère à café par verre de jus)

DEUX LIVRES

Votre Santé par les jus frais de légumes et de fruits, Docteur Norman Walker – Ed. Différentes diffusion

Jus de vie et boissons haute vitalité, Jacques-Pascal Cusin; Ed. Sully

PRINTEMPS,DETOX ET NATUROPATHIE

Oxygéner, assainir, purifier: c’est le temps de la DETOX ! Ressentez-vous ce besoin ? Relancez cette nouvelle énergie après le repos hivernal.

LE FOIE : L’ORGANE A CHOYER

C’est le grand épurateur. Dans la médecine traditionnelle chinoise, il est l’Organe du printemps, avec la vésicule biliaire.

Sur le plan physiologique

Le foie est l’organe le plus volumineux de l’organisme, le plus lourd et le plus vascularisé. Avec ses 1,5kg, c’est lui qui assure le plus grand nombre de fonctions : stockage, synthétisation, dégradation, élimination… en physiologie ces fonctions se nomment métabolisme.

De part son importante vascularisation, il a un rôle majeur dans l’épuration du sang en filtrant les toxines (issues du métabolisme) et les toxiques (issus de l’environnement). Il est le seul organe capable de capturer des déchets comme : molécules chimiques, bactéries, virus, parasites, cellules mortes, cellules cancéreuses. Ces déchets sont conduits par la bile jusqu’aux intestins pour être éliminés, d’autres sont pris en charge par les autres émonctoires : reins, poumons et peau.

Et la vésicule biliaire ? Elle gère la bile : elle stocke la production envoyée par le foie et  vide son stock chargée de toxines et toxiques dans l’intestin grêle. La bile participera à la digestion des graisses . Quand aux déchets, ils poursuivent leur route jusqu’au colon pour être évacués par les fèces.

La détoxication hépato-biliaire permet de soulager le foie et de l’aider dans ses multiples fonctions.

Sur le plan psycho-émotionnel

Pour la médecine traditionnelle chinoise le foie est le chef d’orchestre des émotions. Son fonctionnement harmonieux avec la vésicule biliaire facilite l’équilibre émotionnel, aide à faire le tri dans nos idées, évite les débordements inutiles et encourage une certaine clairvoyance.

LES CONSEILS DE VOTRE NATUROPATHE 

1 – ASSECHEZ LES SOURCES DE SURCHARGES ALIMENTAIRES

  • adoptez une alimentation hypotoxique (80% végétale et 20% animale), supprimez les viandes grasses, réduisez les laitages, les féculents, les sucres et les produits transformés
  • pratiquez des monodiètes, jeûnes intermittents, régime dissocié ; je vous aide à choisir la diète qui vous convient le mieux et comment la pratiquer.
  • Favorisez les bons acides gras : petits poissons (sardines, maquereaux, anchois), huiles de colza, chanvre, cameline, lin…
  • consommez régulièrement : carottes, épinards, asperges, citrons, oignons, radis noirs, avocats, papaye, pissenlits, artichauts.

2  –  STIMULEZ LES VOIES D’ELIMINATION

Aider votre foie et votre vésicule biliaire, mais aussi vos intestins, vos reins, vos poumons et votre peau. En plus de votre mode alimentaire détox, il est indispensable de stimuler ces portes de sortie pour évacuer les déchets accumulés.

  • hydratation
  • exercices physiques en extérieur
  • respiration, oxygénation, Bol d’Air Jacquier ®
  • plantes : elles sont nombreuses, les choisir en fonction de vos besoins. Voici quelques incontournables : curcuma, artichaut, radis noir, chardon marie, pissenlit
  • cure de sève de bouleau fraîche
  • Réflexologie plantaire, intestinale
  • Sauna finlandais, sauna à infra-rouges longs, hammam

EXERCICE D’AUTOSTIMULATION DU FOIE

Debout ou assis sur une chaise, fermer les poings, pouces à l’intérieur. Les poser sur le bas du ventre, au niveau des crêtes iliaques. Inspirer en montant  doucement sur l’abdomen, jusqu’au-dessous des côtes, poings rapprochés en veillant à ne pas monter les épaules en même temps. Expirer en redescendant. Pratiquer cet aller-retour 8 fois. Puis rester au niveau des côtes, ouvrir les mains, doigts sous les côtes et respirer tranquilement en sentant la chaleur des mains sur le foie (à droite) et l’estomac-rate (à gauche).

3 –  « LIBEREZ LE PETIT VELO DANS LA TETE »

Plus spécifiquement, il s’agit d’une partie du cerveau, le diencéphale qui contrôle l’homéostasie, les émonctoires. Redonnez-lui de l’espace par rapport au cérébral trop envahissant.

Pratiquez : yoga, QiGong, relaxation, méditation, sophrologie

BIEN ETRE, VITALITE ET PREVENTION SANTE INCONTOURNABLE !